• Marie Chaput

Faut-il balancer sa balance ?


La balance nous indique notre poids qui est défini par la force de la pesanteur, d’origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la planète Terre. C’est tout ! 


Se peser quotidiennement ne sert à rien. Loin d'être un bon indicateur de notre état de santé, le poids indiqué sur la balance peut même devenir, pour certaines, une obsession malsaine.


Et qui dit poids, dit forcément balance.

Cet instrument de mesure exerce souvent une influence trop importante sur notre journée.

Si le chiffre est "bon" : bonne journée, la vie est belle. Le lendemain, la machine affiche 500gr de plus au compteur : c’est le drame, la journée est foutue !

Ne parlons même pas des périodes de régimes où elle devient encore plus obsédante.

Notre balance n’est pourtant pas celle qui risque de nous faire nous sentir mieux dans notre corps et dans notre tête ! Pire, elle n’apporte pas vraiment d’information intéressante sur notre réel état de santé. 


Voici pourquoi il ne faut pas se fier au poids inscrit sur votre balance :


Le chiffre écrit sur la balance ne veut rien dire : En effet, le chiffre sur la balance... c’est juste un chiffre !

Beaucoup d’informations sont dissimulés derrière ce chiffre : votre masse hydrique, la masse osseuse, la masse maigre (musculaire), la masse grasse ainsi que le poids de nos organes.


Plusieurs femmes peuvent peser le même poids mais avoir des morphologies différentes.


Bien qu’un kilo de muscle soit équivalent à un kilo de graisse, un kilo de muscle prend moins de place qu’un kilo de graisse.



Par ailleurs, de nombreux facteurs peuvent entraîner des variations de poids : l’alimentation, le manque de sommeil, l’activité physique, le cycle menstruel chez la femme, le taux d’hydratation etc.


Nous sommes tous différents, et nous avons tous une composition corporelle qui nous est propre. Il est bien trop simple de se limiter au chiffre inscrit sur la balance.

Faire « tel poids » ne vous rendra pas plus heureux et est encore moins un signe de bonne santé.



La balance n’est pas un indicateur de santé

Le poids corporel est un déterminant de la santé mais il n’est pas le seul.

En théorie, plus un individu est en surcharge pondérale, plus les risques sur sa santé sont importants.

C’est l’ensemble de nos habitudes de vie qui ont un effet sur notre santé. La balance n’est pas d’une grande utilité pour mesurer la qualité du sommeil, le niveau de stress, la pratique d’activités physiques ou encore le tabagisme.


Obsession du poids et diminution de l’estime de soi

Se peser quotidiennement peut provoquer dépression, baisse de l'estime de soi, et dysmorphophobie chez les jeunes femmes en particulier.


Pourquoi vouloir atteindre un poids en particulier ? Le principal est de trouver un corps dans lequel on se sent bien, un corps capable de tout entreprendre et de pouvoir atteindre ses objectifs.



Votre poids n’est pas le reflet de votre beauté

Un chiffre ne représente rien : parfois, on se dit qu’une fois arrivé(e) à un poids, on se sentira mieux dans sa peau ! C’est faux, parce que vous avez votre morphologie, parce que vous êtes un être vivant… et que si vous ne vous acceptez pas tel que vous êtes, vous ne vous sentirez pas mieux avec 5 kg de moins.



Il est important d’accorder un juste pouvoir à la balance. Une donnée chiffrée n’indique pas votre valeur ni votre beauté.

La balance ne mesure pas et ne mesurera jamais la santé, l’intelligence, la beauté, la bienveillance et la curiosité. La balance indique la force de la pesanteur. Point final.

© 2023 by Tour Bites. Proudly created with Wix.com.